Slider

Holy Groove Festival

Édition 2017

La cinquième édition du Holy Groove Festival s’est déroulée du 4 au 7 octobre 2017 à Lausanne. Au lendemain des festivités, le bilan est positif. Plus de 1200 personnes ont répondu à l’appel du Groove et le dernier soir s’est déroulé à guichets fermés. Presque l’intégralité des entrées du samedi ont d’ailleurs été vendues en prélocation. En cinq ans, la fréquentation ne désemplit pas et le public est toujours plus démonstratif. Parmi eux, beaucoup de Lausannois bien sûr, mais aussi des Français et un Italien venu exclusivement pour le festival. Une proposition musicale qu’il dit ne pas trouver ailleurs en Europe, et qui justifie selon lui quelques heures de route. Une affluence et une anecdote qui nous confirment la raison d’être du festival.

Revivez le festival en images par ici!

Comme à son habitude, la programmation a misé sur la découverte pour faire connaître des artistes actuels et internationaux, ainsi que des activités autour de la culture funk & soul.

Mercredi, la salle du Zinéma était pleine lors de la diffusion du film « Northern Soul ». Parallèlement, l’atelier de danse éponyme qui s’est déroulé le samedi au No Name a réuni plus de 25 personnes curieuses de connaître les pas de danse et l’histoire de ce mouvement musical, raconté par la jeune Levanna McLean.

Jeudi au Bourg, les Suisses de Tribute to Jay Dee ont proposé un jazz instrumental teinté de rythmes funky, qui a su mettre le public en conditions pour accueillir le second groupe. La diva portuguaise Marta Ren n’a pas économisé son énergie sur scène, pour le plus grand plaisir des fans de soul sixties.

Vendredi au Bourg, les Anglais de Me And My Friends ont surpris le public avec leurs voix cristallines posées à l’unisson sur des rythmes afro folk : un mélange aussi inattendu que séduisant. Un chaleureux bis les a fait revenir sur scène et a continué de chauffer la salle. À l’arrivée d’Olivier St. Louis et de ses musiciens, le public était déjà bouillant ! Sa voix à la Curtis Mayfield, son charisme et sa guitare funk rock ont emballé l’assistance qui a su le démontrer.

Samedi, la file était longue devant le Romandie. The Impellers venus de Bristol nous ont livré non sans émotion leur tout dernier concert devant une salle comble. Les Canadiens de The Souljazz Orchestra ont connu quant à eux un formidable succès en présentant leur tout dernier album: l’intégralité de la salle a dansé du début à la fin ! Le MC Abdominal a comme prévu rejoint son acolyte DJ Format en fin de soirée pour un duo funk hip hop très attendu.

Les DJs The Mighty Zaf, Alex Attias, Rythme de Vie, Tobias Kirmayer, Foxhound et Format ont tous les soirs accompli l’exploit de maintenir l’ambiance initiée par les performances live, et ce jusqu’au petit matin. Le dernier jour, à 5h du matin, le public en demandait encore. Une ambiance qui caractérise désormais cet événement, organisé depuis cinq ans par la même équipe : sept amis passionnés de musique.