Holy Groove Festival 2016

L’HEURE DU BILAN

« Holy Groove! Yeah! Holy Groove! Yeah! »

La chanteuse de Family Atlantica qui scande le nom du festival depuis la scène du Romandie, le public qui lui répond en cœur. La quatrième édition du Holy Groove Festival s’est terminée en octobre dernier, et les concerts résonnent encore dans nos oreilles. À l’aube des fêtes de fin d’année, on a fait le bilan, et on est content. L’édition 2016 a été mémorable, et deux soirées se sont déroulées à guichets fermés. Plus de 1200 personnes ont répondu à l’appel du Groove, avec une augmentation des abonnés venus tous les jours ! C’est donc avec plaisir que nous renouvèlerons cette célébration l’année prochaine, du 5 au 8 octobre 2017.

SOUVENIRS

Jeudi, les Suisses de Kind & Kinky Zoo ont savamment fait chauffer la marmite avant de laisser place à l’Italie et son grand cru Calibro 35. Des faux airs de Rage Against The Machine se sont mêlés aux BO des westerns spaghettis, et les morceaux ont fusé les uns après les autres ! Par la suite, les aficionados du jeudredi ont investi le dancefloor sur les sons du DJ Nick Recordkicks qui a su maintenir la flamme de cette soirée purement instrumentale.

Vendredi, c’est la douceur anglaise de The Milk qui a d’abord envahi la salle du Bourg. Une voix de miel et des rythmes Soul se sont immiscés dans l’atmosphère. Vestons bleus et shots de vodka à la main, les Russes de The Soul Surfers les ont succédés pour balancer un Funk pur et dur. L’éclectisme était le maître mot de ce deuxième soir. C’est d’ailleurs sur un bon vieux morceau de reggae envoyé par le trio de DJs Butta 45’ que les portes se sont fermées.

Samedi après-midi, les gens prenaient place à La Datcha pour écouter la conférence d’Ellen Ichters qui a su captiver une salle attentive. Le soir, la queue s’allongeait devant l’entrée du Romandie. Family Atlantica, Orlando Julius et The Heliocentrics n’ont formé plus qu’un pour embarquer le public en sueur dans un double concert hors normes. Toutes les personnes présentes ont dansé sans exception ! Le Dj Wasalu Selecta a ensuite ravi l’assistance avec sa vibe tropicale, et le Dj disco Al Kent s’est fait applaudir au petit matin par un public qui en redemandait.

Capture d’écran 2016-12-02 à 14.56.36

AFFAIRE À SUIVRE

On ne peut pas tout raconter mais les sourires en disent long. Les médias en ont dit pas mal aussi, allez voir ce que la presse a relayé en 2016 ! Et surtout, découvrez prochainement les photos et la vidéo de cette édition. De quoi raviver les souvenirs avant de s’en créer de nouveaux. Ce fut une belle année et c’est en grande partie grâce à vous.

Tout le comité du Holy Groove Festival vous dit MERCI, et à l’année prochaine !

Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+4Share on Tumblr0Pin on Pinterest0